Se distinguant par sa dureté et sa brillance, le diamant figure parmi les pierres les plus chères au monde. Sachez, tout d’abord, que ce n’est pas parce qu’une pierre brille que c’est un diamant. D’ailleurs, le marché regorge de bijoux confectionnés avec de faux diamant. Heureusement, pour identifier le vrai du faux diamant, il existe des astuces simples et à la portée de tous.

Le test de la transparence

L’une des principales caractéristiques du diamant est sa transparence. Un diamant pur est doté d’un indice de réfraction élevé. De ce fait, il reflète entièrement la lumière. Même une personne sans aucune connaissance en joaillerie peut parfaitement réaliser ce test.
Pour vérifier si la pierre, sur une bague de fiançailles, est un diamant authentique ou non, il suffit de tracer un trait au stylo sur une feuille ou sur un papier journal. On viendra ensuite poser le diamant dessus. Si on arrive à lire par-dessus la pierre, cela veut dire qu’il s’agit d’un faux. Dans ce cas, en effet, on verra, à travers la pierre, le reflet circulaire du point à travers le pavillon. En revanche, si la pierre est un diamant authentique, il se formera une sorte de couronne en arc-en-ciel.

En parallèle : Comment personnaliser votre look avec des bijoux sur mesure ?

Le test de la dureté

Le diamant se reconnaît aussi par sa dureté extrême. De ce fait, il ne se casse pas et ne se raye pas, sauf en interaction avec un autre diamant. De plus, il est inaltérable dans le temps.
Pour évaluer la dureté de la pierre, il convient de faire le test de la loupe. Grâce à cet accessoire, il sera possible d’avoir un aperçu des facettes et de la surface de la pierre. La présence d’éraflures ou de griffures sur la pierre niera son authenticité. De plus, les bords du Zircon, pierre qui imite le diamant, sont plus arrondis. Sachez également qu’un faux diamant se casse facilement. En présence d’un vrai diamant, on remarquera que les bords de chacune de ses facettes sont aiguisés et pointus.
Il est en outre possible de tester la dureté de cette pierre à l’aide d’un papier de verre. Pour ce faire, on va le frotter sur le diamant. En l’absence d’égratignures sur la pierre, on est alors en face d’un diamant authentique.

Le test de la buée

Avant de réaliser ce test, la pierre doit être parfaitement propre et exempte de taches. Par la suite, on soufflera sur la pierre, comme quand on souffle sur un miroir pour l’astiquer. La buée ne collera pas sur un vrai diamant et se dissipera instantanément. En revanche, elle restera sur la surface de la pierre, pendant quelques secondes, si on est en présence d’une contrefaçon. Cette caractéristique s’explique par le fait que le diamant authentique diffuse de la chaleur. Par conséquent, il ne s’embue pas.
En définitive, pour ne pas perdre de l’argent avec des bijoux sertis de faux diamants, il est recommandé de toujours tester l’authenticité de la pierre par ces techniques simples. Faire appel à un gemmologue reste la solution la plus fiable,en cas de doute, compte tenu de la valeur de la pierre.

A lire en complément : Comment choisir le collier parfait pour votre tenue

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *